Skip to content

Sans leurs laisser le temps d’un choix

20 janvier 2010

« Tu as saisi le feu …
Qui me fond, qui me forge un coeur malheureux »

2 commentaires leave one →
  1. Mr Hulot permalink
    22 janvier 2010 11:30

    Un coeur malheureux à cette vertue d’être pur, contre toute apparence…

    • Mr Hulot permalink
      22 janvier 2010 11:31

      « a »

      pfffffffffffffffffffffffffffffffffffff!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :